SECTEUR : ÉDUCATION

Stratégie sectorielle de l’éducation et de formation

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a mis en place la stratégie sectorielle de l’éducation et de formation depuis 2016. Ce document de politique sectorielle s’articule sur trois volets principaux suivants savoir :

    • Développer l’accès et assurer l’équité

    • Améliorer la qualité des apprentissages

    • Améliorer la gouvernance et le pilotage du secteur

Les objectifs opérationnels assignés à cette stratégie sont les suivants :

  • 15% des enfants de 3 à 5 ans bénéficieront d’une préscolarisation

  • Tous les enfants accèdent au cycle primaire et les abandons sont limités à 3%. Les élèves abandonnant sont repris dans les programmes de rattrapage scolaire

  • 90% des élèves de 6ème année primaire poursuivent dans le 1er cycle secondaire, dans le cadre de la mise en place d’un enseignement de base de 8 ans

  • 66% des élèves de 2ème année du 1er cycle secondaire poursuivent en 2nd cycle

  • 40% des élèves de 2nd cycle sont dans des filières techniques, professionnelle ou de formation d’enseignant

  • Le taux de scolarisation des 18-22 ans dans l’enseignement supérieur s’améliorera mais reste en deçà de 10% à l’horizon 2025

La CAID a pour mission, à travers la collecte systématique et permanente des données sociaux économiques, mettre à la disposition des décideurs des indicateurs sectoriels dans le but d’évaluer l’efficacité des politiques publiques. Ces données permettent aussi à la cellule avec la participation des sectoriels concernés à réaliser des analyses situationnelles.

Méthodologie CAID de suivi du système éducatif dans les 145 Territoires
Collecte au niveau Primaire et secondaire (EPST)

Les agents CAID au niveau des territoires collectent les données compilées auprès des chefs des sous divisions éducationnelles (SDE), suivant un guide de collecte élaboré conjointement avec les services sectoriels attitrés. Les données sont logées dans le serveur CAID à travers son système électronique et automatisé de collecte des données et calcul des indicateurs.

Collecte au niveau de l’enseignement supérieur et universitaire

Pour ce qui est de cette composante, les agents de développement de la CAID sur terrain vont directement auprès des responsables des institutions d’enseignement supérieur et universitaire et de recherche de leurs territoires d’affectation respectif.

Processus de validation des données collectées et publication

Les données sont filtrées à deux niveaux avant la séance de validation au niveau national avec la participation effective des services spécialisés des secrétariats généraux à l’EPST et ESU. Au niveau de territoire l’agent CAID présente à l’Administrateur du territoire les données collectées dans les différentes sous divisions du territoire. Une séance de relecture est organisée à ce niveau. En province, le coordonnateur provincial CAID, sous l’autorité du Gouverneur présente les données collectées dans les territoires. L’autorité provinciale avec ses services spécialisés, notamment la division éducationnelle valident les données qui sont alors transmises à Kinshasa.

Rapportage, analyse et publication

Les indicateurs calculés sur les données validées sont affichés sur le portail www.caid.cd, suivant la logique, année scolaire-province-territoire.

Il en est de même des études réalisées avec ses données, comme des analyses intersectorielles sont publiées sur le site référé.

Notes : Les données de 2015 à 2022 ont été collectées avec des outils qui n’ont tenus compte des reformes encours à savoir la gratuité de l’enseignement, l’instauration de deux cycles au secondaire et la prise en compte de pré scolaire. Les outils révisés sur base des reformes susmentionnées entre en vigueur à partir de l’année scolaire 2022-2023



Pour des questions spécifiques, contacter :

Trésor Aguba, Département développement et analyse. Chargé de secteur de l’éducation

E-mail : taguba@caid.cd/agbtresor@gmail.com

Tél : +243 819 896 049

A PROPOS DE NOUS

La Cellule d’Analyses des Indicateurs de Développement, CAID en sigle, est un service rattaché au Secrétariat Général de la Primature et a pour objectifs principaux: La récolte des données socio-économiques par territoire à publier sur le portail web caid.cd, La mise à disposition des données au public, monde scientifique, investisseurs, chercheurs, etc, et enfin l’évaluation de l’exécution des programmes et des politiques publiques des Gouvernements Centraux et Provinciaux.

RESEAUX SOCIAUX
Newsletter

Copyright © 2022 CELLULE D'ANALYSES DES INDICATEURS DE DÉVELOPPEMENT (CAID)