A propos de la RDC

La République Démocratique du Congo est le plus grand pays francophone d’Afrique. Selon la Banque mondiale, elle est dotée de vastes ressources naturelles et elle compte près de 80 millions d’habitants, avec 80 millions d’hectares de terres arables et plus de 1 100 minéraux et métaux précieux répertoriés. La capitale de la RDC est Kinshasa et le pays partage ses frontières avec huit pays différents. En dehors de Kinshasa qui est le grand centre commercial et industriel du pays, le Congo compte aussi plusieurs villes parmi elles ; des villes minières telles que Lubumbashi et Mbuji-Mayi, ainsi que des villes agricoles comme Goma, Bukavu, Bandundu.

Majoritairement dominé par le christianisme, la langue officielle du pays est le français. Hormis le français, il existe environ 200 dialectes ainsi que 4 langues principales : le Swahili, le Lingala, le Ciluba et le Kikongo. En dehors de tous ses dialectes autochtones, le Congo voit aussi une grande explosion de l’anglais dans les familles mais aussi dans le séculier.

La RDC possède la deuxième plus grande forêt tropicale au monde après l’Amazonie et elle possède aussi d’autres écosystèmes, notamment la savane, les marécages et les plaines. Son économie repose largement sur les activités minières. Suite à une demande importante des matériaux brutes tels que le cuivre, l’uranium, l’aluminium, le diamant ; l’économie du pays s’est considérablement tournée vers le marché minier.

La monnaie du pays est le franc congolais, il a une valeur de 0.0005 en dollar américain et la Banque Central du Congo est responsable du développement et du maintien de la monnaie dans le pays. La RDC est connue comme étant le pays le plus riche en matière première, elle détient 70% de réserve du coltan mondial, 30% de réserve de diamant ainsi que 10% du cuivre du monde. En dehors des minerais cités, la République compte aussi d’autres minerais tels que le zinc, le nickel, la cassitérite, le gaz méthane, le pétrole, l’or, le lithium ainsi que plusieurs autres, nécessaires dans la fabrication, la construction, l’agriculture et l’approvisionnement en énergie.

En dehors des activités minières, la superficie de la RDC constitue aussi un atout économique qui permet de développer l’agriculture, l’élevage, et plusieurs activités commerciales. La diversité des climats et son excellente position sur le globe favorisant les activités agricoles, la production locale des congolais sert principalement à l’autoconsommation. Le pays détient aussi plusieurs cours d’eaux qui contribuent pas seulement à la pêche mais favorise aussi l’échange avec différents pays. Les richesses du Congo, associées à sa richesse culturelle en terme de musique, littérature, langue constituent l’individualité du Congo.

A PROPOS DE NOUS

La Cellule d’Analyses des Indicateurs de Développement, CAID en sigle, est un service rattaché au Secrétariat Général de la Primature et a pour objectifs principaux: La récolte des données socio-économiques par territoire à publier sur le portail web caid.cd, La mise à disposition des données au public, monde scientifique, investisseurs, chercheurs, etc, et enfin l’évaluation de l’exécution des programmes et des politiques publiques des Gouvernements Centraux et Provinciaux.

RESEAUX SOCIAUX
Newsletter

Copyright © 2022 CELLULE D'ANALYSES DES INDICATEURS DE DÉVELOPPEMENT (CAID)

Droit d'auteur et copie ;2022 CAID. Education Zone | Développé par Rara Themes. Propulsé par WordPress.