Basankusu

Situation géographique

Province : 3

Superficie : 21 239 km²

Le territoire de Basankusu est créé par ordonnance AIMO n° 194 du 23 Octobre 1937. Il s’étend sur 1°14′ 20″de latitude Nord et 19°47’10 » de longitude Est. Situé au Nord de la province de l’Equateur, le territoire de Basankusu est entièrement inclus dans la cuvette centrale, dont l’altitude ne dépasse pas 350 m par rapport au niveau de la mer.

Démographie

Population : 641 925

Source Population : Rapport annuel 2015 de l’Administration du territoire

Données géographiques

Historiquement, selon les annales de l’histoire de la RDC (Congo Belge à l’époque), le territoire de Basankusu fut le Centre international d’exploitation du caoutchouc naturel. Qui plus est, à ce jour il abrite pour l’ensemble du pays la plus grande Colonie de Bonobos en captivité.

Climat

Le thermomètre y varie entre 25 et 33°C. La pluviométrie moyenne annuelle se situe entre 1800 et 2000mm. Avec son type de sol argileux-sablonneux, il jouit d’un climat équatorial influencé par l’alternance de deux saisons : saison pluvieuse (d’Avril à Décembre) et saison sèche (de Janvier à Mars).

Hydrographie et délimitation

Les rivières Maringa, Lopori et Lulonga constituent l’essentiel du bassin hydrographique du territoire.

Il est limité au Nord par le territoire de Bongandanga, au sud-ouest par le territoire de Bolomba et à l’Est par le territoire de Befale.
En tant qu’entité territoriale décentralisée, le territoire de Basankusu compte 3 secteurs : les secteurs de Basankusu, de Waka-bokeka et de Gombalo, avec 39 Groupements, comptant au total 207 villages. A ceux-ci s’ajoute la cité de Basankusu comme Chef-lieu du territoire.

Langues parlées

– Lingala (95%)
– Kimongo (75%)
– Kingombe (30%)
– Kingando (10%)
– Autres (2%)
Le lingala est parlé sur toute l’étendue du territoire de Basankusu, le Kimongo seulement par la tribu majoritaire du territoire, à savoir la tribu Mongo (secteur de Basankusu et celui de Waka).
Le Kingombe est parlé dans le seul secteur de Gombalo par les Ngombes.
Le Kingando est rarement parlé par les quelques Ngandos éparpillés ça et là sur l’étendue du territoire.

Situation économique

Main Activities :

– Agriculture (60%)

– Pêche artisanale (15%)

– Petits commerces de produits manufacturiers (10%)

– Elevage de petit bétail (3%)

– Chasse et cueillette (2%)

L’agriculture vivrière comme principale activité du territoire est axée essentiellement sur la culture du manioc. La pêche, deuxième activité, a plutôt vocation économique, surtout durant la saison sèche.
Le commerce des produits pharmaceutiques est plus développé. L’élevage de petit bétail le plus couramment pratiqué est celui de poulets et de porcs, rarement de chèvres et de moutons.
La cueillette est périodique et concerne principalement les chenilles dont l’abondance s’observe vers les mois de Juin et de Juillet.

Voie Route : 1

Voie Navigable : 1

Voie Train : 0

Voie Avion : 1

Photo Voie Accès :

Cmnt Voie Accès :

Revenu Moyen : 0

Taux Change Vendeur : 940

Taux Change Acheteur : 920

Main Produits Agricoles :

– Le manioc (80%), soit 947 563T/an

– Le maïs (10%), soit 74 312T/an

– L’huile de palme (5%), soit 9 383T/an

– Les bananes plantains (3%), soit 5018T/an

– Autres (2%)

Le manioc est le principal produit agricole du territoire avec une production annuelle de 947 563T seulement 173 760 T sont destinées au marché. En vue de sa consommation, le manioc est souvent transformé en Chikwangue.

Quant au mais, la situation est relativement différente en ce sens que la grande partie de la production n’est pas destinée à l’autoconsommation mais plutôt au marché et à la fabrication de la boisson locale appelée « Aguene ».

A part la production agroindustrielle d’Huile de palme par la CCP, la production de ménages est destinée principalement à l’autoconsommation et le reste au marché et à la fabrication d’un savon local appelé « Bolabola ».

ENTITES / SECTEURS

Ecoles Primaires

Ecoles Secondaires

Elèves au primaire

Elèves secondaire

1.BASANKUSU

118

069

24 411 dont  11784 filles

8 814 dont 3 477 filles

2. GOMBALO

095

036

15 385dont 7910 filles

2 824 dont 1 266 filles

3. WAKA-BOKEKA

054

025

12 206 dont 5892 filles

4 407 dont 1 739 filles

Le territoire de Basankusu compte au moins en moyenne une école primaire pour 2 villages ; et une école secondaire pour 3 villages. Avec une moyenne d’au moins 8 Enseignants tous qualifiés pour chaque école primaire du village, nous pouvons affirmer que la qualité de l’enseignement primaire est bonne par rapport à celle d’enseignement secondaire dont une frange du corps enseignant n’est pas qualifiée.

Nombre Operateurs Economic : 28

Main Operateurs Economic :

– Entreprise IFODJI opérant dans la vente en gros et détail de divers produits manufacturiers, employant 69 travailleurs ;

– Maison BOKWAPHAR opérant dans la vente des produits pharmaceutiques, de boissons et dans l’hôtellerie, employant 12 travailleurs ;

– Etablissement LOPAMBA spécialisé dans la vente de produits manufacturiers, employant 8 travailleurs ;

– Entreprise BWANZA opérant dans la vente des produits pharmaceutiques, employant 6 travailleurs ;

– Entreprise DJASI opérant dans la vente des produits manufacturiers, employant 5 travailleurs.

La quasi-totalité de ces opérateurs économiques nous les trouvons dans la cité de Basankusu. Certains d’entre eux opèrent depuis 1995.

Cmnt Operateurs Economic :

Main Activites Operateur :

– Commerce des produits manufacturiers (50%)

– Commerce de services (transports des personnes et de leurs biens) (25%)

– Vente de produits alimentaires et forestiers (25%)

Santé

Nombre Hôpitaux : 5

Nombre Centre Sante : 41

Entreprises Locales :

Cmnt Hopitaux : 130

Maladies Recurrentes :
– Le paludisme (70%)
– Les infections respiratoires aiguês(20%)
– La diarrhée simple (5%)
– L’anémie (3%)

Le paludisme constitue un réel sujet d’inquiétude pour la santé publique de toutes les couches sociales du territoire. Chaque mois une moyenne de 1748 cas sont enregistrés dans les deux zones de santé du territoire. En même temps, il est la principale maladie causale de la mort. Les responsables de structures sanitaires se disent être appuyés tant soit peu par la SANRU pour ce qui est d’approvisionnement en produits paquet paludisme.

Le territoire de Basankusu compte 5 Hôpitaux, dont 2 Hôpitaux Généraux de référence, 41 Centres de santé, 13 Médecins, 263 Infirmiers répartis dans 2 zones de santé : la zone de santé de Basankusu et celle de Djombo. Les infrastructures sanitaires sont, quasiment partout, vétustes. Quelques médicaments traceurs y sont disponibles.

Education

Nombre Ecoles : 267

Nombre Universités : 0

Photos Universités : 1

Cmnt Universites :

Université/Institut supérieur

Entité/Secteur

Filières

Nombre annuel des étudiants

Nombre de professeurs

1. Institut supérieur d’industrie du bois.

Cité de Basankusu

Sciences infirmières et Gestion Hospitalière

43 dont 10 filles

1 Professeur

L’Institut supérieur d’industrie du bois est la seule institution supérieure du territoire. Il organise deux filières : les Sciences infirmières et la Gestion Hospitalière, et compte 1 Professeur visiteur venant de l’Université de Mbandaka, 22 Assistants.

Depuis sa création en 1993 et sa réouverture en 2004, l’Institut Supérieur d’Industrie de Bois n’a jamais réussi à organiser la filière « Industrie bois» pour laquelle il a été créé. Jusqu’à nos jours les dotations adéquates (programme national, matériels didactiques, personnel académique et scientifique, etc.) se font encore attendre du Gouvernement central.

ENTITES / SECTEURS

Ecoles Primaires

Ecoles Secondaires

Elèves au primaire

Elèves secondaire

1.BASANKUSU

118

069

24 411 dont  11784 filles

8 814 dont 3 477 filles

2. GOMBALO

095

036

15 385dont 7910 filles

2 824 dont 1 266 filles

3. WAKA-BOKEKA

054

025

12 206 dont 5892 filles

4 407 dont 1 739 filles

Le territoire de Basankusu compte au moins en moyenne une école primaire pour 2 villages ; et une école secondaire pour 3 villages. Avec une moyenne d’au moins 8 Enseignants tous qualifiés pour chaque école primaire du village, nous pouvons affirmer que la qualité de l’enseignement primaire est bonne par rapport à celle d’enseignement secondaire dont une frange du corps enseignant n’est pas qualifiée.

Données culturelles

Basankusu compte trois grandes tribus :

– Les Mongos (70%),

– Les Ngombes (25%) 

– Les Ngandos (5%).

Bien que les Mongos soient majoritaires, les Ngombes sont le pilier de l’économie du territoire ; ce sont des agriculteurs aguerris, et pêcheurs qualifiés. Les Ngandos, tribu non originaire, sont plus utilisés dans le domaine de travail par la Société de Commerce et de Plantations.

Droit d'auteur et copie ;2023 CAID. Education Zone | Développé par Rara Themes. Propulsé par WordPress.